LE SAVIEZ-VOUS ?

Sortez-vous des clichés : il existe du vin bon et pas cher !

Dans le monde du vin, il existe beaucoup d’aprioris et surtout lorsqu’on n'y connaît pas grand chose on se fie aux gens qui aiment revendiquer les quelques connaissances qu’ils ont sur le sujet… Nous allons vous montrer que les clichés ne sont pas toujours bons à prendre en compte. 

Cliché à oublier : les vins blancs secs du Pays Nantais ne sont pas de très bonne qualité

Dans le pays Nantais il existe plusieurs appellations comme le Muscadet Sèvre-et-Maine, le Muscadet-Coteaux de la Loire,  le Muscadet-Côtes de Grandlieu et Muscadet. Ces quatre appellations contrôlées désignent des vins blancs secs légers, élaborés à partir du cépage melon de Bourgogne, localement appelé muscadet. Ces appellations ne sont pas toujours reconnues à leur juste valeur, et pourtant regorgent de pépites. Restez donc dans l’été et testez le Muscadet Sèvre et Maine sur Lie, un excellent vin chaleureux, rond, aux notes minérales, de fleurs blanches, de poire. Parfait pour les apéritifs, les crevettes et coquillages ! 

Cliché à oublier : les vins blancs secs du Bordelais ne sont pas de très bonne qualité

Un vin de Bordeaux en blanc, ça existe et c’est bon ça ? Et bien oui ! Une très belle découverte, à dominante Sauvignon Blanc, qui saura vous surprendre et vous charmer. On vous recommande de déguster le Bordeaux Lamothe de Haux. Cette cuvée offre un joli bouquet explosif de fruits (agrumes, fruits exotiques, pêche) et de fleurs (aubépine, acacia) avec une touche de minéralité et de citronnelle qui vient souligner son côté très frais. Charmeur aux arômes discrètement minéraux, plein d’élégance, très agréable et franc.

Cliché à oublier : les vins du Beaujolais sont de mauvaise qualité

Les vins du Beaujolais n’ont pas toujours bonne réputation liée au Beaujolais Nouveau souvent servi le 3ème jeudi de Novembre et dont la fermentation n’est pas encore finie. En effet,  c’est un vin qui est dégusté lors de la fête du beaujolais nouveau, ce n’est pas un vin à garder dans sa cave mais plutôt à boire ce jour-là. L’appellation « Beaujolais » regroupe 10 appellations communales appelées « crus du Beaujolais » : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Brouilly et Côte-de-Brouilly.

On vous suggère une belle découverte le Brouilly Maison Emile Chandesais « Les Serpentines » avec ses arômes de raisins frais, de kirsch, de prune, de myrtille, de cerise et de notes minérales. Un Brouilly très agréable, frais et facile à boire !

Découvrez également un cru du Beaujolais un peu moins connu l’appellation Fleurie et plus particulièrement notre coup de cœur, le Fleurie Domaine du Vieux Pensionnat, un vin qui vous séduira par son velouté, son élégance et ses arômes floraux et fruités. L’attaque est souple. D’agréables tanins qui soutiennent une élégante charpente. Un vin charnu et soyeux !

Cliché à oublier : les vins de Cahors sont trop boisés

Le Cahors d’autrefois, dur et raide comme une planche de vieux chêne, âpre et sans fruit, n’existe plus. Un autre style de vin est apparu au cours des dernières années exploitant enfin toutes les possibilités du cépage et répondant aux demandes actuelles. La première chose a été d’utiliser le travail argentin autour du cépage et d’obtenir ainsi une image internationale grâce à l’usage du mot « malbec » que personne ne mentionnait encore sur l’étiquette en 2005 ! Un choix judicieux qui a remis Cahors en jeu.

Notre recommandation : le Malbec du Clos Triguedina qui offre un nez intense de fruits noirs. La bouche est généreuse et les tanins sont souples. Le Malbec du Clos est une invitation à la découverte des vins de Cahors et du cépage Malbec. Ce vin est pourvu de généreux arômes de fruits rouges et noirs, élaboré dans un style fin et souple.

Cliché à oublier : le vin pétillant ou mousseux n’est pas aussi bon qu’un Champagne

Les Crémants utilisent la même méthode de fabrication qu’un Champagne : la méthode traditionnelle. La seule véritable différence entre les deux c’est la provenance du raisin, des raisins venant exclusivement de la région « Champagne » pour le Champagne. Il existe de très bon Crémant et mousseux qui ne peuvent s’appeler Champagne car ils ne sont pas produits dans cette région. C’est en Alsace que nous avons découvert un cru particulièrement intéressant Crémant d’Alsace Domaine Eblin, énergique, frais, élégant et minéral, fruité avec des notes de brioches et animé de fines et joyeuses bulles, un vrai délice !

Le Prosecco est également un excellent compromis pour les amateurs de bulles qui recherchent un bon rapport qualité/prix et les vignerons de la région Valdobbiadene font un très gros travail pour continuer d’améliorer la qualité de leur vin. On vous suggère de tester Valdobbiadene Prosecco Supérieur DOCG , qui est une magnifique combinaison de sensations gustatives : de petites bulles perlantes et fines persistent délicatement en bouche, tandis que les arômes de fleurs et de fruits jaunes prennent agréablement leur place en bouche. Il sera bon à boire seul ou en cocktail tel que le Spritz.

 

Laissez un commentaire