CUISINE ET VINS

Quel vin avec le fameux agneau de Pâques ?

La période de Pâques approchant, le traditionnel agneau va devenir la vedette de bien des tablées familiales. C’est l’occasion de préparer un bon repas et de sortir les bonnes bouteilles. Mais avec quel vin accorder votre agneau ? Voici quelques conseils pour que l’alliance mets et vins soit parfaite.

La viande d’agneau est une viande tout à fait particulière, d’abord par sa texture à la fois tendre mais serrée. Il est fort recommandé de l’associer avec un vin rouge, à cause de son goût très prononcé.

Trois types de morceaux peuvent être rôtis au four : le gigot, l’épaule et le carré.

Quel vin servir avec un gigot d’agneau ?

Deux caractéristiques pour le gigot qui ont leur importance dans le choix du vin : c’est le morceau le moins gras et le moins fort en goût. En conséquence il faudra privilégier un rouge qui possède assez de tannins pour s’accorder à la texture dense de la viande, mais un rouge qui soit suffisamment fin pour ne pas masquer la délicatesse de la chair du gigot, par exemple notre Haut-Medoc Château Pierbone. Limitrophe de Pauillac, ce Haut-Médoc Pierbone est le second vin de l’excellent Château Peyrabon.  L'attaque est souple avec un milieu de bouche dense et des tanins très bien fondus, ce qui sera un accord parfait avec le gigot d’agneau.

Quel accord vin avec le carré d’agneau ?

On arrive ici sur une viande un peu plus grasse et en général un peu plus ferme. On peut donc envisager un vin possédant un peu plus d’acidité et qui peut être bu un peu plus jeune. Comme par exemple notre Chorey-les-Beaune avec au nez un très joli fruit, des notes de cuir, de boisé et d’épices. En bouche, son fruité juteux, son croquant et sa suavité rendent ce Chorey irrésistible. Il accompagnera parfaitement bien votre carré d’agneau.

Quel vin servir avec l’épaule d’agneau (rôtie au four) ?

C’est le morceau le plus goûteux, mais aussi le plus gras et le moins tendre. Un petit côté rustique qu’il faudra accompagner de vins un peu plus corpulents et restant bien tendus pour affronter le gras. Pour cela, la région du Rhône correspondrait parfaitement. Par exemple, notre Côte-Rôtie avec son épice et son fumé qui se marient harmonieusement aux petits fruits rouges. La matière dense, structurée tout en restant soyeuse, se prolonge sur d'agréables sensations reglissées. Un accord parfait épaule d’agneau et vin !

A vous de tester ces accords et de nous dire ce que vous en pensez. A vos verres, bon appétit et régalez-vous bien !

Laissez un commentaire