LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi existe-t-il des bouchons différents selon les bouteilles de vin ?

bouchon de vin en liège

Le bouchon de liège est le bouchon le plus utilisé depuis des siècles pour boucher une bouteille de vin. 70% des bouteilles sont bouchées au liège, comme nos vins en ligne.

Sa première fonction est bien évidemment de séparer le vin de l’air, et donc autorise par sa matière poreuse un contact, le vin est alors continuellement en contact avec l’air. Le bouchon permet donc une certaine oxygénation du vin. Mais voilà que plusieurs bouchons sont aujourd’hui sur le marché du vin : le bouchon synthétique apparu dans les années 2000 et le bouchon à vis dans les années 1970. Pour ne pas vous tromper, voici donc quelques informations.

La matière première de ces 3 bouchons est bien différente. Les bouchons synthétiques peuvent être en plastique ou en canne à sucre bio. Les capsules à vis sont le plus souvent en aluminium et les bouchons en liège sont issus de l’écorce des chênes lièges.

La principale fonction que doit remplir un bouchon c’est de fermer de façon hermétique une bouteille pour éviter les fuites. Cependant, afin que le vin respire et entame son processus de vieillissement, il doit malgré tout laisser passer un peu d’air. Ce phénomène s’appelle l’oxydoréduction. Vous pouvez également l’accélérer grâce à la clé du vin.

Or, le bouchon synthétique laisse passer trop d’air et le bouchon à vis est trop hermétique. Il est alors souvent recommandé d’acheter ces vins dans l’optique de les boire dans l’année puisqu’il ne sera pas possible de les conserver très longtemps en cave.

La matière du bouchon a-t-elle un impact sur le goût du vin ?

 

Les bouchons ont un impact sur le goût du vin tout comme le temps. Lorsqu’on observe les vieilles bouteilles, on peut voir que la quantité de vin a diminué. Tout cela est possible grâce au bouchon en liège, car il a permis l’évaporation du vin. C’est pourquoi les vins sont conservés couchés. Le vin, touchant le bouchon, permet une oxydation ralentie et garantit ainsi la conservation du vin bien plus longue que s’il était resté debout. La matière du bouchon a donc des effets sur le vin.

Si cette fois nous prenons un vin avec un bouchon totalement hermétique, on peut se demander comment le vin respire-t-il ? Ces bouchons conviennent très bien aux vins jeunes dont la fraîcheur est préservée. Mais dans le cas où le vin vieillirait, celui-ci peut développer d’autres odeurs indésirables.

Conclusion : bouchon synthétique et bouchon à vis, pour des vins jeunes à boire dans l’année !

Encore aujourd’hui, le bouchon en liège est associé à la notion de tradition avec le rituel du tire-bouchon et ce fameux "plop" qu’il fait lorsqu’on ouvre sa bouteille. Il a donc encore de belles années devant lui !

Laissez un commentaire