LE SAVIEZ-VOUS ?

Le palissage de la vigne, qu’est-ce que c’est ?

Le palissage de la vigne

C’est une technique pour attacher la vigne et relever ses feuilles afin d’exposer le maximum de surface foliaire au soleil et préserver les raisins des gelées blanches et des fraîcheurs humides à la surface du sol. Avez-vous déjà remarqué que certaines vignes sont attachées et d’autres pas ? Cela dépend tout simplement du cépage. Le palissage n’est pas utilisé dans tous les vignobles puisque les vignes plantées en gobelet, plus basses au sol avec ses grappes protégées du soleil, n’ont pas besoin d’être attachées.

Certains cépages comme le Grenache sont des cépages à port érigé, c’est à dire qu’ils ne retombent pas sur le sol, plus solides, ils sont moins sensibles à la casse liée au vent. D’autres cépages comme le Chardonnay ou le Pinot Noir sont à port retombant, comme le nom l’indique, ils retombent…Le palissage va donc leur permettre d’être soutenus ou enlacés et évitera la casse liée au vent qui provoquera forcément une meilleure récolte. En effet, une végétation qui tombe provoque un amas de feuille qui favorise l’humidité. Si humidité il y a, c’est fort probable que les maladies se développent plus facilement par la suite…

A l’origine, le palissage sur fils de fer a été mis en place pour donner aux rangées de ceps la disposition la plus favorable aux traitements des vignes. Aujourd’hui, il permet aussi la mécanisation du vignoble, avec des inter-rangs suffisamment larges (minimum 2 mètres) pour laisser passer un tracteur. Donc pour ces cépages à port retombant, ce sera un gain de temps et une diminution des maladies de la vigne…alors c’est parti on attache, on relève, et quel bénéfice pour la vigne ! Comme pour le vigneron…ce qui sera de toute façon favorable au consommateur final !

Laissez un commentaire